Douleur ovarienne : symptôme d’un plus gros problème

· 16 septembre 2018
La douleur ovarienne est habituellement associée à l'arrivée des menstruations, mais il peut y avoir d'autres causes.

La douleur ovarienne peut se présenter avec une intensité variable, d’une légère piqûre à une douleur plus forte et constante. Elle peut être ressentie pendant quelques instants ou pendant des heures, et peut également varier tous les mois.

Tout dépend de la personne. Elle peut être ressentie pendant l’ovulation, au début de la menstruation, au milieu du cycle ou pendant tout le cycle.

En quoi consiste la douleur ovarienne ?

douleur ovarienne

Les ovaires sont deux glandes qui produisent les ovules. Elles ont la taille et la forme d’une amande. Elles sont situées dans le bas-ventre, des deux côtés de l’utérus, spécifiquement au-dessus des trompes de Fallope.

Lorsque la femme est en âge de procréer, la fonction principale des ovaires est la production d’ovules. D’autre part, les hormones (oestrogène et progestérone) permettent le bon fonctionnement du système reproducteur féminin.

La douleur dans cette région de notre corps est causée par des complications liées au système reproducteur de la femme et aux organes proches des ovaires.

Selon certaines études scientifiques, la douleur dans l’abdomen ou dans la région pelvienne est l’une des raisons les plus fréquentes de la visite des femmes chez les gynécologues et de l’hospitalisation. Plusieurs fois ne signifie pas que vous avez quelque chose de sérieux, mais vous devez être prudentes.

Facteurs à considérer

  • Opérations chirurgicales récentes
  • Lieu de la douleur
  • Changements dans la miction ou la défécation
  • Moment de début des douleurs
  • Médicaments d’usage habituel et l’interaction de la douleur
  • Durée et quantité du flux moyen des règles

A consulter également : Comment soigner les règles trop abondantes de façon naturelle

Il est bon de tenir compte de ces facteurs et d’être conscients de l’évolution des symptômes. Cette information sera très utile pour recevoir un diagnostic précis auprès de votre médecin.

Symptômes

La plupart des douleurs ovariennes ne provoquent pas de symptômes spécifiques et, en général, disparaissent spontanément. Autrement dit, ils sont une nuisance temporaire. Cependant, il existe certains symptômes qui sont les suivants :

  • Douleur lors de la défécation
  • Lourdeur dans l’abdomen
  • Nausées, vomissements ou sensibilité des seins
  • Douleur abdominale
  • Pression ressentie sur la vessie, ce qui induit la miction plus fréquemment
  • Douleur pelvienne (qui peut s’étendre du dos ou aux cuisses)
  • Douleur pelvienne pendant les rapports sexuels

Causes

 

  1. Ovulation. La croissance du follicule qui influence la surface de l’ovaire. Cette douleur n’est pas toujours présente chez les femmes mais elle est très fréquente et se manifeste avant, pendant et après les règles.
  2. Menstruation. C’est très commun chez les femmes. Ces douleurs peuvent être légères ou intenses. Elles sont produites par la contraction des muscles de l’utérus.
  3. Kystes de l’ovaire. Les kystes dans les ovaires peuvent être de différentes tailles, et sont généralement bénins. Ceux-ci sont pleins de liquide et quand ils se brisent, ils provoquent une douleur aiguë.
  4. Endométriose. C’est un trouble très fréquent. Il s’agit de la douleur qui survient lorsque ces cellules se développent en dehors de l’utérus (ovaires, vessie, intestin).
  5. 1er mois de grossesse. Les changements subis par l’utérus provoquent généralement ces douleurs.

Lisez aussi : Comment s’alimenter pendant la grossesse

  1. Grossesse extra-utérine. On parle de grossesse extra-utérine quand une grossesse se développe en dehors de l’utérus. Si elle n’est pas traitée à temps, elle est potentiellement mortelle pour la mère. L’un des symptômes les plus courants est un saignement vaginal anormal, des maux de dos et l’absence de règles. Vous pourrez également sentir une forte pression dans le rectum, des crampes légères ou modérées d’un côté du bassin et des douleurs dans le bas-ventre.
  2. Annexitis. La maladie inflammatoire pelvienne (PID), est l’inflammation des ovaires, des trompes de Fallope et des attaches de l’utérus. Elle est causée par des infections bactériennes, principalement par des gonocoques pathogènes de la gonorrhée.
  3. Infections.

Traitement

éviter la consommation de café en cas de douleur ovarienne

Le traitement dépendra de la cause de la douleur ovarienne. Par conséquent, il est nécessaire que vous alliez chez le médecin. Cependant, certaines mesures peuvent soulager la douleur ovarienne :

  • Evitez la consommation de café pendant la menstruation. Le café serre les vaisseaux sanguins en augmentant les niveaux de tension, ce qui provoque ou augmente la douleur ovarienne.
  • Sport. Pratiquer un certain type de sport vous permet de contrôler la douleur, en plus de mener une vie plus saine. Vous pouvez le pratiquer deux ou trois fois par semaine.
  • Infusions. Il y a beaucoup d’infusions qui aident à calmer la douleur des ovaires.