Huile non calorique : caractéristiques et bienfaits

L'huile non calorique n'est pas la meilleure option pour réduire les calories de l'alimentation. Nous vous expliquons ici pourquoi.
Huile non calorique : caractéristiques et bienfaits
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 17 septembre, 2022

L’huile calorique est un élément non digestible qui peut remplir une fonction similaire à celle des graisses traditionnelles, mais qui n’apporte pas de calories. Pour cette raison, elle peut être incluse régulièrement dans un régime hypocalorique, dans le but de stimuler la perte de graisse.

Toutefois, est-elle vraiment pertinente ? Il convient de préciser que la restriction excessive des graisses alimentaires n’est pas du tout considérée comme bénéfique.

D’une part, l’environnement hormonal serait altéré. Des carences en vitamines peuvent survenir et conditionner le fonctionnement de l’organisme. Pour cette raison, il faut s’assurer qu’au moins 20% des calories de la recommandation proviennent des graisses, même dans le cas d’un régime minceur.

La composition de l’huile non calorique

L’huile calorique est indigeste. Elle est composée majoritairement d’huiles de paraffine, un minéral que le corps humain n’est pas capable de traiter.

Elle contient également de l’huile d’olive, mais dans une proportion n’excédant pas 10 %.

Il est essentiel de noter que la paraffine est obtenue à partir d’huile, ce qui donne un élément classé en fonction de sa viscosité. L’huile de paraffine est utilisée pour fabriquer des bougies, des cosmétiques, des laxatifs et des produits pharmaceutiques. Il est même courant d’utiliser cet élément dans différents procédés industriels dans lesquels une certaine lubrification est nécessaire.

Ses effets sur le corps ne sont pas entièrement prouvés, certains doutes surgissent donc à cet égard.

La consommation d’huile brute non calorique est toujours recommandée. Le point de fusion de ce produit est vraiment bas. Il ne doit en aucun cas être chauffé. Autrement, des substances volatiles qui pourraient être nocives seraient générées.

Bougies à l'huile de paraffine.
L’huile de paraffine a une application dans l’artisanat, par exemple pour fabriquer des bougies maison.



Faut-il en consommer pour maigrir ?

Il y a un manque de preuves solides pour recommander la consommation d’huile non calorique dans l’alimentation. Cette huile n’est pas obtenue à partir d’éléments naturels et n’est pas incluse dans ce qui est considéré comme comestible. Pour cette raison, elle ne semble pas être une excellente option : elle a un potentiel toxique si elle est soumise à des températures élevées.

L’huile d’olive est un ingrédient de haute qualité. Elle contient pas mal de calories, mais il a été démontré que son inclusion régulière dans l’alimentation améliore la santé cardiovasculaire. Cela est dû à son profil lipidique.

Il convient également de noter que l’huile d’olive est une source de vitamine E. Il s’agit d’un élément à capacité antioxydante.

Cette vitamine parvient à neutraliser la formation de radicaux libres et leur accumulation ultérieure dans les tissus. Cet effet est lié à une incidence plus faible de pathologies chroniques et complexes, comme le confirment des recherches publiées sur European Journal of Medicinal Chemistry.

Dans le cas où une perte de poids est souhaitée, il peut être plus efficace d’augmenter les dépenses énergétiques que d’essayer de réduire les calories. Il est prouvé que la pratique régulière d’exercice physique est essentielle pour améliorer la composition corporelle.

Lors de la conception du régime alimentaire, il est essentiel de couvrir les besoins quotidiens en nutriments et, à partir de là, d’essayer de consolider un léger déficit énergétique. Ce déficit ne doit pas dépasser 500 calories par jour.

L'huile d'olive au lieu de l'huile calorique.
L’huile d’olive est une meilleure option que l’huile non calorique. Elle est naturelle et fournit des acides gras sains.



L’huile non calorique : une alternative de qualité douteuse

L’huile non calorique n’est pas la meilleure alternative pour maigrir. Elle contient une série de composés dérivés du pétrole, non destinés initialement à la consommation humaine.

Bien que ces composés ne soient pas digestibles, on ne sait pas comment ils affecteront la composition du microbiote intestinal ou le fonctionnement de l’environnement interne. Par conséquent, il est préférable de rester prudent à ce sujet.

Enfin, gardez à l’esprit que la qualité de l’huile est un facteur différentiel au niveau alimentaire. Il est toujours conseillé de privilégier le type d’olive vierge-extra. Celle-ci concentre les lipides insaturés et une forte dose de vitamine E. Il est également préférable de la consommer crue, pour éviter que les lipides ne deviennent des graisses trans.

Cela pourrait vous intéresser ...
Huile d’algue : source d’oméga-3 et de DHA
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Huile d’algue : source d’oméga-3 et de DHA

L'huile d'algue est un produit de qualité qui peut être intégré régulièrement dans l'alimentation pour augmenter l'apport en oméga-3.



  • Guasch-Ferré M, Liu G, Li Y, et al. Olive Oil Consumption and Cardiovascular Risk in U.S. Adults. J Am Coll Cardiol. 2020;75(15):1729-1739. doi:10.1016/j.jacc.2020.02.036
  • Neha K, Haider MR, Pathak A, Yar MS. Medicinal prospects of antioxidants: A review. Eur J Med Chem. 2019;178:687-704. doi:10.1016/j.ejmech.2019.06.010
  • Swift DL, McGee JE, Earnest CP, Carlisle E, Nygard M, Johannsen NM. The Effects of Exercise and Physical Activity on Weight Loss and Maintenance. Prog Cardiovasc Dis. 2018;61(2):206-213. doi:10.1016/j.pcad.2018.07.014