Noyade : sauriez-vous quoi faire si vous voyez quelqu'un en train de se noyer ?

Il est toujours utile d'avoir quelques notions de base sur les premiers secours au cas où se retrouverait face à une noyade. L'essentiel est de rester calme et de s'assurer que la personne concernée peut respirer.
Noyade : sauriez-vous quoi faire si vous voyez quelqu'un en train de se noyer ?

Écrit par Equipo Editorial

Dernière mise à jour : 02 décembre, 2022

Avoir des notions de base en secourisme est très utile, car ces notions permettent de savoir comment agir dans des situations d’urgence, comme en cas de noyade. Si vous ne connaissez pas les mesures de base à suivre dans cette situation, poursuivez donc votre lecture et prenez-en note car, qui sait, cela pourrait vous être un jour utile.

En effet, les accidents dans l’eau sont très fréquents. Et nombreux sont ceux qui ne savent pas comment agir dans une telle situation.

La noyade correspond à l’irruption brutale d’eau dans les poumons. Elle empêche l’entrée d’air, provoquant ainsi la suffocation et pouvant entraîner la mort.

Les premiers pas en cas de noyade

Noyade.

La première chose à faire est d’essayer de sortir la personne de l’eau sans se mettre en danger. Si vous savez nager et que c’est sans danger, avancez vers la personne et essayez de la tenir de manière qu’au moins son visage (surtout le nez et la bouche) soit hors de l’eau. L’idéal est de pouvoir s’appuyer sur tout objet capable de flotter.

La victime doit être placée sur une surface lui permettant d’être correctement soutenue. Dans le cas où vous ne savez pas exactement quoi faire, il faudra demander de l’aide à d’autres personnes et appeler les pompiers, les sauveteurs ou les urgences.

Une fois ce point clarifié, il faudra vérifier si la victime respire. Vous devrez vérifier si sa poitrine gonfle ou non. Vous pouvez également sentir son souffle en rapprochant votre joue de sa bouche. Si la personne respire normalement, placez-la sur le côté pour éviter qu’elle s’étouffe.

Il est important que vous n’essayiez pas d’extraire l’eau de ses poumons ou de la faire vomir. Allez d’abord demander de l’aide. Si vous deviez pratiquer le bouche à bouche, sachez qu’il consiste à laisser passer l’air frais contenu dans vos voies respiratoires dans les poumons de l’autre personne.

La réanimation de sauvetage est une mesure qui doit être suivie indépendamment de l’âge de la victime. Cette technique ne doit être initiée que si la personne qui se noie est inconsciente. Pour s’y prendre correctement, il faut suivre ces étapes :

  1. Allongez la personne affectée face vers le haut sur le sol ou sur une surface solide.
  2. Inclinez le front vers l’arrière d’une main et abaissez le menton de l’autre pour ouvrir la bouche et les voies respiratoires.
  3. Respirez profondément et couvrez son nez avec votre index et votre pouce.
  4. Expulsez l’air inspiré dans la bouche du patient pendant 2 secondes.
  5. Retirez-vous et attendez 5 secondes pour répéter le processus.

Si la manœuvre est un succès, la personne crachera de l’eau. À ce moment, il faudra la mettre sur le côté pour empêcher le liquide de remonter dans les poumons.



 [/atomik -lu-aussi ]

Les premiers secours chez les enfants en cas de noyade

Enfant dans l'eau.

Si la victime est un enfant et que vous devez faire du bouche à bouche, vous devrez incliner la tête de l’enfant vers l’arrière afin que sa langue ne bloque pas les voies respiratoires. Ensuite, vous devrez souffler dans sa bouche en serrant son nez.

Il est préférable de vérifier que la poitrine de la victime se gonfle légèrement, sans excès. La fréquence doit être de 15 à 20 respirations par minute. S’il s’agit d’un bébé, placez le nez et la bouche du bébé dans votre bouche, puis suivez les étapes mentionnées ci-dessus.

Il est toujours important de se rappeler que les poumons des enfants sont plus petits et ont une plus petite capacité que les adultes. Ainsi, il est important d’expirer lentement l’air des poumons de l’enfant et de vérifier que l’expansion thoracique n’est pas exagérée. Toutes ces mesures préviendront l’apparition d’éventuelles blessures.

La meilleure recommandation est de prévenir une telle situation en faisant en sorte que l’enfant soit toujours sous la surveillance d’un adulte. Évitez de confier cette tâche à un autre enfant ou adolescent, car il pourrait facilement se distraire et il est probable qu’il n’ait pas la capacité physique nécessaire pour le sauvetage, ni la préparation suffisante pour effectuer les premiers secours.

Massage cardiopulmonaire

massage cardiopulmonaire premiers secours

Il est essentiel de savoir faire un massage ou une réanimation cardiorespiratoire (RCR) correctement. Gardez à l’esprit les indications suivantes.

  • Ce massage consiste à comprimer le cœur pour maintenir la circulation sanguine : bouche à bouche et compression thoracique doivent être alternées.
  • Avant de commencer, vous devez vérifier que la personne qui se noie est inconsciente, qu’elle ne respire pas et qu’elle n’a pas de pouls. Si le patient respire ou a un pouls, la RCR ne doit en aucun cas être effectuée.
  • Si la victime a moins d’un an, le cycle est de deux respirations et 30 compressions à raison de 100 compressions par minute. Il faut tenir compte du fait que les os des jeunes enfants et des bébés sont plus fragiles, les compressions ne doivent donc être effectuées qu’avec 2 doigts.
  • Dans le cas où la victime a plus d’un an, le cycle correct est de 30 compressions thoraciques à un rythme de 120 compressions par minute suivies de 2 respirations. Les compressions chez l’adulte doivent être effectuées en entrecroisant les deux mains et en laissant le poids du corps tomber jusqu’à ce que la poitrine s’enfonce d’environ 5 centimètres.
  • Un cycle complet consiste à faire 30 compressions accompagnées de 2 respirations, l’idéal étant de faire 4 cycles avant de pouvoir arrêter la réanimation.
  • Si vous ne disposez pas d’aide ou n’avez pas une condition physique adéquate, il est préférable de ne pas pratiquer d’insufflations. Cette activité peut vous fatiguer et rendre les compressions inefficaces.

Le plus important est que vous demandiez de l’aide ou que vous appeliez rapidement le 911. Si vous êtes accompagné, demandez à une autre personne d’appeler à l’aide pendant que vous pratiquez les premiers soins. Si personne d’autre n’est là, continuez à appliquer les techniques de premiers secours, car elles peuvent être vitales pour la victime.

Même si la victime réagit, il faut l’accompagner et être attentif aux symptômes qu’elle peut présenter ; la respiration peut s’arrêter de nouveau, il est donc essentiel qu’elle ne soit pas seule à ce moment-là.



[/atomik -lu-aussi ]

N’oubliez pas de prévenir l’hypothermie

Traiter l’hypothermie est important. Si vous le pouvez, retirez les vêtements mouillés de la victime et couvrez-la de couvertures sèches. Si elle reprend complètement conscience, proposez-lui une boisson chaude. Parfois, ce geste suffit pour que le patient s’améliore.

Comme vous pouvez le constater, les premiers secours en cas de noyade peuvent faire la différence entre la vie et la mort. La chose la plus importante dans ce type de situation est de rester calme et de suivre toutes les étapes mentionnées.

Si vous ne connaissez pas la bonne technique pour effectuer la manœuvre décrite, vous devez appeler le service d’urgence avant d’agir. Des compressions thoraciques ou une respiration artificielle inappropriées peuvent causer d’autres dommages.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 recommandations à suivre face à un cas de noyade
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
6 recommandations à suivre face à un cas de noyade

Face à un cas de noyade, certaines consignes doivent être prises en compte, afin d'agir de la manière la plus appropriée. Découvrez-les ici.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.