Pourquoi ai-je des sensations de piqures au ventre ?

Si vous avez des douleurs à l'estomac d'une manière constante, il est important de consulter un médecin afin d'éviter des effets secondaires graves.

Vous avez des sensations de piqûres au ventre de façon récurrente ? Ces troubles peuvent avoir des origines diverses. D’autre part, on les classe selon leur intensité et leur fréquence. Une fois ces aspects déterminés, le médecin peut poser un diagnostic.

Il est à noter que les sensations de piqure dans le ventre ou les douleurs abdominales peuvent être d’origine digestive ou infectieuse.

Elles peuvent également se produire à la suite d’un inconfort prémenstruel. Par conséquent, il est important de prêter attention aux piqûres dans le ventre car elles peuvent être révélatrices d’un problème de santé plus sérieux.

Types de douleur

  • Douleur localisée : les douleurs sont situées d’un côté de l’estomac et peuvent causer des problèmes dans la vésicule biliaire ou l’appendice.
  • Douleur généralisée : la douleur est plus forte au milieu de l’abdomen. Elle est habituellement causée par des virus, des gaz ou une indigestion.
  • Crampes : l’inconfort dure jusqu’à 24 heures et des symptômes tels que fièvre et diarrhée sont ressentis.
  • Coliques : c’est une douleur intense et soudaine.

Voir aussi : 10 causes à l’origine de la douleur dans le côté droit de l’abdomen

Causes des sensations de piqûre dans le ventre

1. Intoxication

intoxication

Une intoxication survient lorsque les aliments contiennent des germes ou une substance toxique qui attaque directement l’organisme.

Le patient souffre de de sensations de piqûre à l’estomac, de gaz et de spasmes dans la région abdominale, parce que les intestins deviennent irrités. Si vous n’avez pas de nausées ou de brûlures en urinant, il peut s’agir d’une gastro-entérite.

2. Syndrome du côlon irritable

Ce syndrome provoque des sensations de piqûre dans l’estomac, qui sont en fait des douleurs abdominales et, dans certains cas, elles sont accompagnées de gaz.

Habituellement, le patient présente une tension abdominale et des problèmes dans le processus digestif, puisque l’accumulation de gaz provoque de la constipation, diarrhée et excès de mucus. Il y a même des cas où les selles causent de la douleur.

3. Appendicite

appendicite

L’appendicite se produit lorsqu’il y a une inflammation grave dans le tube qui est attaché à l’intestin long (l’appendice, qui est sur le côté droit de l’abdomen). Il se bloque avec des selles, ou des corps étrangers dans le corps ou encore la présence d’une tumeur.

La douleur est diffuse et peut aller de faible à sévère et inversement. Cependant, il est également fréquent d’avoir une augmentation de la température, des vomissements et des nausées.

Nous recommandons la lecture : 6 signes d’appendicite que vous ne devriez pas ignorer

4. Grossesse extra-utérine

Cette condition se produit lorsque l’ovule fécondé s’implante à l’extérieur de l’utérus. La grossesse progresse mais cause des douleurs et des saignements. Ceci peut rompre la trompe et causer une défaillance cardiovasculaire avec des conséquences fatales pour la personne.

Certaines femmes peuvent aussi avoir des saignements vaginaux, mais les douleurs commencent toujours soudainement. Elles surviennent habituellement entre la quatrième et la dixième semaine de grossesse. Ces sensations dans le ventre deviennent des élancements aigus et persistants.

5. Pancréatite

pancréatite

Lorsqu’il y a une inflammation du pancréas, vous avez une sensation de brûlure et douleur dans la partie supérieure ou centrale de l’estomac. Parfois, les douleurs se déplacent jusqu’au bas du dos.

L’inconfort peut être inattendu et disparaît en quelques jours. Mais les douleurs sont aussi chroniques, et peuvent durer pendant des années. Consultez votre médecin si plusieurs des symptômes suivants surviennent en plus de vos douleurs abdominales :

  • Douleur au toucher ou après avoir mangé
  • Perte de poids
  • Tachycardie
  • Vomissements
  • Nausée
  • Fièvre

6. Diverticulite

On appelle diverticules ces petites poches (hernies) qui se forment dans la paroi interne de l’intestin. Lorsqu’elles deviennent enflammées ou infectées, une diverticulite apparaît. Vous avez des crampes dans le bas de l’estomac. Les saignements ne surviennent qu’en cas de gravité et nécessitent une hospitalisation immédiate.

7. Endométriose

endométriose

Des douleurs pelviennes sont un symptôme très commun lorsque la patiente souffre d’endométriose. Elles surviennent habituellement au cours des jours précédant les menstruations.

Cependant, certaines femmes n’ont pas de malaise. Cette affection se produit lorsque les cellules de la muqueuse utérine croissent dans d’autres parties du corps, comme les ovaires.

8. Intolérance au lactose

Lorsque l’organisme ne produit pas suffisamment d’enzyme lactase, il ne peut pas digérer le lactose, qui se trouve principalement dans le lait et certains produits laitiers.

Par conséquent, l’intestin ne fonctionne pas correctement et réduit l’absorption des nutriments. La personne atteinte peut avoir des gaz, des gonflements abdominaux et de légères douleurs dans la région abdominale.

Recommandations

A la fois pour éviter les douleurs abdominales, mais aussi pour les traiter, il est préférable d’opter pour :

  • Mâcher les aliments lentement pour donner au tube digestif plus de facilité à fonctionner.
  • Éviter d’aller dormir quand vous avez mal à l’estomac ; il est préférable de vous reposer en restant assis et en étirant les jambes.
  • En cas de douleurs, il est nécessaire de réduire l’apport en lait.
  • Éviter les aliments gras ou épicés.
  • Faire de l’exercice au moins 3 fois par semaine.
    Réduire la consommation d’alcool et de tabac.
  • Manger 5 portions de nourriture par jour.
  • Augmenter la consommation d’eau.

 

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi