Avoir les oreilles bouchées : 12 causes possibles et leur traitement

La sensation d'oreilles bouchées est un inconfort fréquent chez les personnes de tout âge. La mauvaise perception du son et l'effort d'écoute peuvent devenir un véritable défi. Voulez-vous connaître les causes les plus courantes des oreilles bouchées ? Nous vous le dirons ci-dessous.
Avoir les oreilles bouchées : 12 causes possibles et leur traitement

Dernière mise à jour : 03 février, 2023

Les voyages en avion, la plongée et les randonnées en montagne sont parmi les raisons les plus fréquentes. Dans la plupart des cas, cet inconfort n’est pas un problème grave et disparaît après quelques minutes. De même, il existe des remèdes maison qui soulagent rapidement l’inconfort.

D’autre part, lorsque la sensation d’avoir les oreilles bouchées s’accompagne d’autres symptômes, comme de la fièvre ou des douleurs, cela pourrait indiquer une affection plus grave. Dans ces cas, il est nécessaire de consulter un spécialiste en oto-rhino-laryngologie pour recevoir une évaluation complète.

Les causes les plus fréquentes d’oreilles bouchées

L’oreille est un organe complexe responsable de la perception et de l’équilibre des sons, selon les spécialistes. En termes généraux, il est composé de l’oreillette, du conduit auditif externe, de la membrane tympanique, de la chaîne ossiculaire et de la cochlée.

Une condition dans l’une de ces régions peut donner l’impression que vos oreilles sont bouchées.

La sensation d’oreilles bouchées est presque toujours le résultat d’un blocage de la trompe d’Eustache. Ce dernier est responsable de la communication de l’oreille moyenne avec la région postérieure du nez. De cette manière, il égalise et compense les pressions entre l’environnement et l’intérieur de l’oreille.

1. Accumulation de cérumen

Les glandes sébacées et cérumineuses du conduit auditif externe fabriquent en permanence de la cire. C’est liquide, mais avec le temps, il se mélange à d’autres substances, telles que des cellules mortes ou de la poussière, et se solidifie. Le cérumen est généralement retiré avec des mouvements de la mâchoire lorsque vous parlez, mâchez ou bâillez.

Chez certaines personnes, ce mécanisme d’auto-élimination peut échouer et la cire reste piégée. Elle peut même former des bouchons.

L’occlusion par le cérumen est une cause fréquente de sensation d’oreilles bouchées. De plus, la personne peut avoir une acuité auditive réduite, des démangeaisons, des bourdonnements et des douleurs dans les oreilles.

L’utilisation de cotons-tiges peut provoquer une obstruction en compactant la cire dans le conduit auditif. De même, l’utilisation d’appareils auditifs est un facteur de risque pour cette condition. D’autres causes comprennent les oreilles rétrécies et l’atrophie des glandes du cérumen.

Le traitement de choix est le lavage par irrigation effectué par un professionnel. La procédure ramollit le cérumen accumulé et favorise son extraction ultérieure. Cette méthode est contre-indiquée chez les personnes ayant récemment subi une chirurgie de l’oreille et une perforation du tympan.

Tampons nettoyants pour les oreilles.
Les prélèvements sont déconseillés. Ils ont tendance à compacter la cire au fond du canal.

2. De l’eau dans les oreilles

L’eau peut pénétrer dans le conduit auditif lorsque vous prenez une douche, nagez dans la piscine ou plongez à la plage. En général, l’eau entre et sort facilement sans causer d’inconfort. Cependant, chez certaines personnes, les gouttelettes peuvent être piégées.

Dans la plupart des cas, l’eau est libérée spontanément par la pression et les mouvements de la tête en quelques minutes. Une recommandation est d’incliner rapidement la tête sur les côtés tout en retenant votre respiration.

L’eau emprisonnée doit être éliminée, car cette condition augmente le risque d’oreille du nageur. Si la sensation persiste après plusieurs jours, il est conseillé de consulter un spécialiste.

3. Changement de pressions

Les voyages en avion et les ascensions en montagne peuvent provoquer un blocage temporaire des oreilles. Ce phénomène est le résultat de l’incapacité de la trompe d’Eustache à égaliser et à compenser l’échange de pression entre l’environnement et l’oreille moyenne. Quelque chose de similaire se produit chez les personnes qui plongent à de grandes profondeurs.

Percevoir des oreilles bouchées peut durer quelques minutes jusqu’à ce que le corps s’adapte ou disparaisse lors de la compensation de l’altitude. Certaines personnes peuvent également développer le mal de l’altitude, caractérisé par des maux de tête, des étourdissements, des nausées, de la somnolence et un essoufflement.

Une astuce pour éviter cet inconfort est de respirer par la bouche ou de mâcher de la gomme lors du décollage de l’avion. De même, bâiller et respirer profondément peut aider à éliminer la sensation.

4. Rhume et rhinite allergique

Le rhume est une infection virale courante du nez et de la gorge. La congestion et l’inflammation des voies respiratoires supérieures peuvent entraver l’évacuation des sécrétions et augmenter la pression, c’est pourquoi la personne peut ressentir le nez et les oreilles bouchés.

De son côté, la rhinite allergique est une affection inflammatoire de la muqueuse nasale après exposition à un allergène qui touche entre 10 et 15 % de la population mondiale, selon les statistiques. La réaction d’hypersensibilité favorise la libération d’histamine, produisant les symptômes suivants :

  • Eternuement.
  • Yeux larmoyants.
  • Oreilles bouchées.
  • Nez qui coule.
  • Réduction des odeurs.
  • Démangeaisons du nez et de la gorge.

5. Sinusite

La sinusite est une inflammation de la muqueuse des sinus paranasaux. Ce sont des cavités remplies d’air qui agissent comme des filtres pour les voies respiratoires supérieures.

Dans la sinusite, la congestion et l’accumulation de mucus compromettent l’échange d’air de la trompe d’Eustache et provoquent la sensation d’oreilles bouchées. Cette maladie est généralement causée par des virus, bien qu’elle puisse également être causée par certaines bactéries.

D’autres symptômes comprennent la congestion nasale, des douleurs au visage, des maux de tête, de la toux et un écoulement nasal. Dans la plupart des cas, la sinusite disparaît spontanément après plusieurs jours, le traitement médical est donc symptomatique.

6. Infections de l’oreille

L’otite n’est rien de plus qu’une infection et une inflammation de l’oreille. La forme la plus courante de présentation est l’otite moyenne, résultant d’une obstruction de la trompe d’Eustache.

La congestion des oreilles génère la sensation d’oreilles bouchées et d’autres symptômes tels que :

  • Faible fièvre
  • Douleur dans les oreilles.
  • Malaise.
  • Sortie de liquide purulent.
  • Démangeaisons à l’intérieur de l’oreille.

Des études estiment que 70 à 80 % des enfants de moins de 6 ans ont développé une otite. Les agents responsables les plus courants sont Streptococcus pneumoniae et Haemophilus influenzae. Le traitement varie selon le type d’otite, ayant toujours comme base fondamentale l’antibiothérapie.

7. Labyrinthite

La labyrinthite désigne une inflammation du labyrinthe otique, une structure anatomique située dans l’oreille interne et responsable de l’équilibre. Les principales causes sont d’origine infectieuse du fait d’un envahissement localisé ou de sa migration depuis l’oreille moyenne. Elle peut être séreuse ou purulente.

Il s’agit d’un problème courant, dans lequel les gens peuvent avoir les oreilles bouchées, des étourdissements graves et des vertiges. De même, des bourdonnements et une perte auditive partielle peuvent survenir.

Actuellement, la labyrinthite n’a pas de traitement définitif. Cependant, une approche et un traitement professionnels précoces peuvent arrêter la progression de la maladie et atténuer les symptômes.

8. Problèmes de gorge

L’inflammation du pharynx ou pharyngite est une gêne fréquente qui peut provoquer une sensation d’oreilles bouchées. Les personnes signalent généralement des gorges douloureuses, des démangeaisons et des sécheresses.

Chez certains patients, la pharyngite peut évoluer et provoquer une gêne au niveau des oreilles par atteinte nerveuse, ou en provoquant une otite par extension, selon les cas cliniques. Dans les formes virales, des antipyrétiques et des anti-inflammatoires sont utilisés pour soulager les symptômes.

L’utilisation d’antibiotiques est exclusive pour les infections bactériennes.
Pharyngite provoquant des oreilles bouchées.
Les oreilles bouchées sont un symptôme accessoire de la pharyngite, mais pas sa manifestation principale.

9. Cholestéatome

C’est une tumeur bénigne ou un kyste qui se forme dans l’oreille moyenne ou dans la région mastoïdienne. Le cholestéatome augmente généralement de taille progressivement et peut même comprimer les structures adjacentes et détruire l’oreille moyenne.

Les symptômes de cette condition incluent ce qui suit :

  • Diminution de l’acuité auditive d’une oreille.
  • Sensation d’oreille bouchée.
  • Écoulement de liquide séreux.
  • Douleur chronique.
  • Vertiges.

La recherche suggère que l’otite moyenne chronique est la cause la plus fréquente d’un cholestéatome. Le traitement définitif est chirurgical, cependant, il existe différentes approches pour réduire les symptômes et améliorer la qualité de vie.

10. Névrome acoustique

Le neurinome de l’acoustique, aussi appelé schwannome vestibulaire, est une tumeur bénigne qui se forme sur le nerf vestibulaire. Ce nerf se déplace de l’oreille interne au tronc cérébral et est responsable du maintien de l’équilibre. Les personnes concernées peuvent avoir des bourdonnements dans les oreilles, se sentir bouchées dans les oreilles et avoir une instabilité lors de la marche.

De plus, cette condition peut entraîner une perte auditive unilatérale et progressive, une faiblesse et un engourdissement du visage. Les méthodes d’étude médicale, d’audiométrie et d’imagerie sont utiles pour diagnostiquer cette maladie.

L’ablation chirurgicale est le choix pour les grosses tumeurs à croissance rapide.

11. Bruxisme

C’est une altération dans laquelle la personne grince et serre les dents inconsciemment. Cette condition peut survenir pendant la journée ou la nuit, étant fréquente pendant le sommeil. La tension des muscles de la mâchoire peut donner l’impression que vos oreilles sont bouchées.

En général, le bruxisme doit être traité par un dentiste. De la même manière, il est crucial de consulter un médecin spécialiste pour une évaluation complète à la recherche de la cause profonde.

12. Syndrome de Ménière

Le syndrome de Ménière est l’une des maladies vertigineuses les plus connues au monde, mais pas la plus fréquente. Elle se caractérise par des épisodes récurrents de vertiges, une diminution de l’acuité auditive, des bourdonnements et une sensation d’oreilles bouchées.

La recherche estime une prévalence en Espagne de 75 cas pour 100 000 habitants, étant plus fréquente chez les femmes entre la troisième et la quatrième décennie de la vie. Il n’y a pas de remède pour cette condition, mais elle peut être traitée avec des médicaments qui soulagent les symptômes. Les personnes concernées doivent éviter le stress, le manque de sommeil, la caféine et l’alcool.

Quand consulter un médecin ?

Dans la plupart des cas, la sensation d’avoir les oreilles bouchées est un symptôme temporaire qui disparaît spontanément. Cependant, la persistance de ce symptôme pourrait avertir d’une maladie de l’oreille qui nécessite une attention professionnelle.

Les autres signes avant-coureurs qui nécessitent une attention médicale dès que possible sont les suivants :

  • Perte soudaine d’équilibre.
  • Douleur persistante dans les oreilles.
  • Perte auditive ou surdité.
  • Écoulement d’écoulement purulent ou de sang.

Les causes de la sensation d’avoir les oreilles bouchées sont très variées. Les hauteurs, le cérumen et l’eau dans les oreilles sont les plus courants et peuvent être facilement corrigés.

Cela pourrait vous intéresser ...
9 choses que vous ne devriez jamais faire à vos oreilles
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
9 choses que vous ne devriez jamais faire à vos oreilles

Quels sont les soins à apporter après une journée parfaite à la piscine ? Quelles choses ne devriez-vous pas faire à vos oreilles ?



  • Sánchez B. Problemas otológicos (I): otitis y tapones de cerumen. Farmacia Profesional. 2016; 30(4): 18-22.
  • Carretero M. Rinitis alérgica. Offarm. 2009; 28(5): 116-118.
  • Esteva E. Faringitis. Offarm. 2005; 24(1): 46-50.
  • Pérez M. Otitis. Tratamiento de la infección. Farmacia Profesional. 2002; 16(5): 44-49.
  • Isaacson G. Diagnóstico del colesteatoma pediátrico. Pediatrics. 2007; 64(3): 153-157.
  • Sommerfleck P. Enfermedad de menière: Concepto y criterios diagnósticos. Revista FASO. 2015; 22(1): 65-68.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.