Orange de Chine ou kumquat : un arbre idéal pour décorer votre maison

Placer une espèce fruitée, aromatique et très fleurie est un moyen d'embellir les milieux. L'orange chinoise se distingue par sa résistance et sa facilité d'entretien.
Orange de Chine ou kumquat : un arbre idéal pour décorer votre maison

Écrit par Jonatan Menguez

Dernière mise à jour : 18 novembre, 2022

Si vous cherchez une plante avec une formation boisée, un arôme frais et qui donne des fruits comestibles, le kumquat est un candidat idéal. C’est une espèce adaptée aux intérieurs. Il peut également pousser à l’extérieur, mais cela dépend des conditions climatiques de la région. Les soins requis par la plante sont simples, bien que vous deviez faire attention à certains détails.

En réalisant ces soins correctement, il est possible d’avoir un spécimen fleuri, aromatique et fructifère tout au long de l’année. Les petits fruits de l’oranger de Chine sont utilisés pour diverses recettes gastronomiques en raison de leur teneur en sels minéraux, huiles essentielles et vitamines C et E. Découvrez comment prendre soin de ce petit arbre élégant, idéal pour décorer un coin de la maison.

Qu’est-ce que l’oranger de Chine et quelles sont ses caractéristiques ?

Lorsque le nom d’orange chinoise est utilisé, un surnom est en fait mentionné, l’un des nombreux qui a le Fortunella, terme original de la plante. Il est également connu sous le nom de “orange naine”, “kumquat”, “calamondin” ou “naranjito de San José”. C’est une espèce originaire de Chine, transférée en Europe par le botaniste Robert Fortune au XIXe siècle.

Actuellement, il est cultivé dans de nombreux pays de ce continent, ainsi que dans diverses nations américaines, comme le Mexique, les États-Unis, le Brésil, le Paraguay ou l’Argentine. Dans ce dernier, il est souvent confondu avec le kumquat en raison de la similitude de son fruit. Il a une tige robuste qui permet une croissance verticale ferme, sans avoir besoin d’accessoires pour le guider.

Il se caractérise par une forte densité de petites feuilles vert foncé. De plus, elle produit des fleurs blanches à l’arôme très agréable. Quant aux fruits, ils sont connus sous le nom de kumquats et mesurent environ 5 centimètres de long. Ils appartiennent au format hesperidio, c’est-à-dire une baie charnue aux conditions d’agrumes. Ce fruit est donc comestible, bien qu’assez acide. Pour le consommer, la pulpe est généralement séparée.

Variétés d’oranges chinoises

Orange de Chine ou kumquat : un arbre idéal pour décorer votre maison
Il existe différentes variétés de Kumquat, mais elles auront toutes fière allure dans votre maison.

Les différentes variantes de cette espèce conviennent à la plantation en pots, qui contrôlent leur croissance par taille. De cette façon, il devient une option idéale pour une utilisation ornementale à l’intérieur grâce à son esthétique et sa grande résistance.

S’il est cultivé dans des jardins ou à l’extérieur, il peut atteindre 5 mètres de haut. La Fortunella a quelques sous-espèces avec des distinctions, parmi lesquelles les suivantes.

  • Marguerite. Peut-être la copie la plus utilisée. Il se caractérise par son fruit ovale qui prend une teinte orange vif.
  • Japanique. Ses fruits, dans ce cas, ont tendance à avoir une teinte jaune intense. Son buisson feuillu se distingue.
  • Obovata. Cette variante a des fruits avec la peau la plus douce.

Soin chinois à l’orange pour décorer votre maison

Avoir un spécimen chez soi est possible aussi bien à l’intérieur que dans les jardins, balcons et terrasses. En effet, l’oranger de Chine est très résistant aux intempéries, bien qu’il préfère les climats tempérés et ne tolère pas le gel.

Cependant, il a une plus grande résistance par rapport aux autres arbres fruitiers, car il supporte des températures jusqu’à -10°C. Pour qu’il porte ses fruits une bonne partie de l’année, il est important de le conserver dans des environnements frais et avec un substrat humide. De plus, une série de soins doit être effectuée pour optimiser son état.

Température

Bien qu’il résiste à diverses conditions climatiques, atteignant des températures inférieures à zéro, il est fort probable qu’il ne produira pas de fruits lorsque le gel tombera. Par conséquent, le climat idéal pour le kumquat se situe entre 15 et 20 degrés Celsius. Lorsque la chaleur est plus intense, il convient d’éviter la lumière directe du soleil. Le pot peut être emporté dans des espaces extérieurs ombragés.

Arrosage

Cette plante nécessite des arrosages fréquents, surtout en été. Pendant la saison chaude, il est conseillé de pulvériser un peu d’eau tous les jours ou tous les deux jours. Cependant, la fréquence doit être réduite à un arrosage hebdomadaire en hiver.

Un autre aspect important est de générer un bon drainage dans le pot, afin d’éviter l’engorgement qui affecte le développement de la plante. Pour vérifier le besoin en eau, vérifiez si le sol est sec.

Engrais

Un autre détail important pour garantir le développement optimal de ses fleurs et de ses fruits est la mise en place d’engrais. Il est recommandé de le fertiliser deux fois par mois, avec des composants riches en fer, en zinc et, pendant les mois chauds, en azote. De plus, le substrat idéal pour cette espèce contient un niveau de pH entre 5 et 6.

Taille

Au printemps, il est important de tailler le kumquat, surtout s’il est à l’intérieur, car la croissance verticale doit être contrôlée. Un travail minutieux doit être effectué : enlever quelques feuilles et fleurs suffit. L’objectif principal est de lui donner une forme ornementale, sans atteindre une taille exagérée qui pourrait interférer avec sa croissance.

Lumière solaire

Bien qu’il s’agisse d’une espèce qui nécessite plusieurs heures de lumière, toutes ne doivent pas nécessairement être exposées directement au soleil. Il est important qu’elle ne soit en contact avec la lumière directe que quelques instants par jour, alors que l’éclairage indirect est le meilleur allié de cette plante.

Conteneurs et greffes

Dans les espaces intérieurs, il est conseillé de placer la plante dans de grands pots qui accompagnent son caractère ornemental. C’est une espèce qui demande de l’espace, même s’il ne faut pas exagérer.

La hauteur dans ces conditions est comprise entre un et deux mètres. Par contre, il est positif de le repiquer tous les un ou deux ans, toujours au printemps, surtout quand la plante est jeune.

Ravageurs et maladies du kumquat

Cochenilles farineuses cotonneuses sur une plante.
La détection précoce des ravageurs, tels que les cochenilles, améliore le pronostic de la plante.

Comme toutes les plantes, elle est généralement exposée à certains ravageurs. Si ce problème survient, il est important d’identifier de quel problème il s’agit en examinant attentivement les symptômes.

  • Mouches blanches. Petites mouches gênantes qui traînent autour de la plante pour absorber sa sauge. Appliquer un insecticide adapté pour traiter le problème.
  • Champignons. Les champignons sont produits par un excès d’eau. Il faut donc veiller à ne pas générer d’inondations. Si les feuilles de la plante sont pourries, appliquez un fongicide.
  • Cochenilles Ce sont des parasites qui apparaissent lorsque la plante est dans des conditions de stress. Par exemple, lorsque de mauvaises greffes ou des élagages sont effectués. Il existe plusieurs façons de le combattre. Parmi eux, une solution d’eau chaude, d’alcool à brûler et de liquide vaisselle.
  • Araignées rouges. Il se manifeste lorsque les feuilles commencent à prendre une teinte jaune. Évitez les environnements secs et générez une certaine ventilation.

Fleurs et fruits de kumquat

L’une des raisons pour lesquelles cette plante est parfaite pour un usage ornemental est liée à ses fleurs esthétiques, nombreuses et aromatiques. Ils apparaissent généralement au printemps, mais il est très probable qu’ils restent tout au long de l’année.

De plus, avec ses fruits, ils contiennent des composants utilisés en médecine naturelle et en gastronomie, tels que les vitamines C et E, les sels et les huiles essentielles. Il est courant de fabriquer des liqueurs et des sucreries avec ces composants.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que le kumquat et comment est-il utilisé en cuisine ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que le kumquat et comment est-il utilisé en cuisine ?

Le kumquat est un fruit exotique qui se distingue par sa teneur en vitamine C et par sa polyvalence culinaire.



  • Hyang-Sook Choi. Characteristic Odor Components of Kumquat (Fortunella japonica Swingle) Peel Oil. J. Agric. Food Chem. 2005, 53, 5, 1642–1647. Publication Date:February 12, 2005. Disponible en: https://doi.org/10.1021/jf040324x
  • Mercedes Pérez-Macias, Rommel Igor León-Pacheco, Gustavo Adolfo Rodríguez, Yzquierdo y Edwin Andrés Villagrán-Munar. Injertos de naranja (Citrus sinensis) y mandarina (Citrus reticulata) en fase de producción. Agronomía Mesoamericana, Universidad de Costa Rica, vol. 33, núm. 1, pp. 1-17, 2022. Disponible en: https://doi.org/10.15517/am.v33i1.45264
  • COSCOLLÁ. Incidencia de los factores climatológicos en la evolución de las plagas y enfermedades de las plantas. Bol. Serv. Plagas, 6: 123-139. 1980. Disponible en: https://www.miteco.gob.es/ministerio/pags/Biblioteca/Revistas/pdf_plagas%2FBSVP-06-02-123-139.pdf

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.